Friedrich Engels

Révision datée du 25 juillet 2022 à 11:44 par Europa7 (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Friedrich Engels.jpg

Citations

« [...] la queue de la classe capitaliste, son aile gauche extrême. »

— Friedrich Engels, L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’État (1884), trad. Jeanne Stern, éd. Éditions sociales, 1954, p. 158


« Historiquement, il est impossible à un grand peuple de discuter avec tant soit peu de sérieux ses questions intérieures aussi longtemps que l’indépendance nationale fait défaut. »

— Friedrich Engels, Lettre à Karl Kautsky, 7-15 février 1882


« Pour établir l’axiome de base que deux hommes et leurs vouloirs sont entièrement égaux l’un à l’autre et qu’aucun des deux n’a rien à commander à l’autre, nous ne pouvons nullement utiliser deux hommes quelconques. Il faut que ce soient deux hommes qui sont tellement affranchis de toute réalité, de tous les rapports nationaux, économiques, politiques et religieux existant sur terre, de toutes les propriétés sexuelles et personnelles, qu’il ne reste de l’un comme de l’autre que le simple concept d’homme : c’est alors seulement qu’ils sont “pleinement égaux”. Deux fantômes intégraux, évoqués par ce même M. Dühring qui partout flaire et dénonce des démarches “spirites”. Ces deux spectres sont naturellement obligés de faire tout ce que celui qui les évoque exige d’eux, et c’est justement pourquoi tous leurs tours de force sont suprêmement indifférents au reste du monde. »

— Friedrich Engels, Anti-Dühring (1878), trad. Émile Bottigelli, éd. Éditions sociales,, p. 


« Ils n’admettent que l’évolution psycholo­gique, l’évolution de l’homme abstrait, sans aucun lien avec le passé, alors que le monde entier repose sur ce passé et l’individu aussi. »

— Friedrich Engels, La Situation de la classe laborieuse en Angleterre (1845), trad. Gilbert Badia et Jean Frédéric, éd. Éditions sociales, 2021 (ISBN 9782353670659), p. 


« Et même si nous savons que cet isolement de l’individu, cet égoïsme borné sont partout le principe fondamental de la société actuelle, ils ne se manifestent nulle part avec une impudence, une assurance si totales qu’ici, précisément, dans la cohue de la grande ville. La désagrégation de l’humanité en monades, dont chacune a un principe de vie particulier et une fin particulière, cette atomisation du monde est poussée ici à l’extrême. »

— Friedrich Engels, La Situation de la classe laborieuse en Angleterre (1845), trad. Gilbert Badia et Jean Frédéric, éd. Éditions sociales, 2021 (ISBN 9782353670659), p. 


« En dissolvant les nationalités, l’économie libérale fit de son mieux pour généraliser l’hostilité, pour convertir l’humanité en une horde de bêtes féroces — les concurrents sont-ils autre chose ? — qui se dévorent mutuellement parce que les intérêts de chacun sont égaux à ceux de tous les autres. Après ce travail préliminaire, il ne restait plus à l’économie libérale qu’un pas à faire pour atteindre son but : il lui fallait encore dissoudre la famille. »

— Friedrich Engels, Esquisse d’une critique de l’économie politique (1843-1844), trad. Kostas Papaïoannou, éd. Allia, 1998 (ISBN 9782911188886), p. 19-20


« Vous avez civilisé les extrémités de la terre, mais c’est pour ouvrir des nouveaux champs d’action à votre basse cupidité. Grâce à vous les peuples sont des frères ; mais c’est une fraternité de voleurs. Vous avez diminué le nombre de guerres : mais c’est pour gagner davantage durant la paix, c’est pour porter à son dernier degré l’hostilité entre les individus et les guerres sans honneur de la concurrence ! »

— Friedrich Engels, Esquisse d’une critique de l’économie politique (1843-1844), trad. Kostas Papaïoannou, éd. Allia, 1998 (ISBN 9782911188886), p. 19


« On voit que, derrière la fausse humanité des modernes, se dissimule une barbarie ignorée de leurs prédécesseurs. »

— Friedrich Engels, Esquisse d’une critique de l’économie politique (1843-1844), trad. Kostas Papaïoannou, éd. Allia, 1998 (ISBN 9782911188886), p. 13


« L’économie prit ainsi un caractère philanthropique. [...] elle a déclaré que le commerce est un lien d’amitié et d’union entre les nations comme entre les individus. Tout n’est que noblesse et générosité. Mais ses présuppositions n’ont pas tardé à prévaloir de nouveau. [...] Elles suscitèrent aussi le système des fabriques et l’esclavage moderne, qui pour la cruauté et pour l’inhumanité n’a rien à envier à l’esclavage antique. La nouvelle économie, le système de la liberté du commerce, fondé sur l’Essai sur la richesse des nations d’Adam Smith, présente la même hypocrisie, la même inconséquence, la même immoralité qui, maintenant, dans tous les domaines, s’oppose à la libre humanité. »

— Friedrich Engels, Esquisse d’une critique de l’économie politique (1843-1844), trad. Kostas Papaïoannou, éd. Allia, 1998 (ISBN 9782911188886), p. 10-11
Friedrich Engels 2.jpg
Friedrich Engels 3.jpg